Me voilà parti en ballade dans les bois du coin avec ma machine à churros sur pattes. Envie de prendre l'air et un peu de soleil.

Visiblement ne suit pas le seul à avoir eu cette idée et surtout pas le seul à vouloir joindre l'utile à l'agréable.... sous entendu, montrer sa queue et se la faire sucer le cas échéant.

J'aperçois au loin une silhouette et surtout un crane rasé ( ce qui me fait kiffer grave chez un mec ). Je n'arrive pas trop à donner un age, mais la proie est interésante et je décide de le suivre dans les fourrés. Il bifurque, fait quelques mètres et marque l'arrêt....en gros, il m'attends le fils de pute. Moi, pas farouche, vous commencez à me connaitre...., je vais dans sa direction, le croise et il me lance un bonjour auquel je réponds séchement. Après quelques mètres, je me retourne, il est toujours là mais cette fois, il a sa queue dans la main.... hummmm, ça promet......Sauf que je distingue pas bien l'engin. Vive les joggings, surtout ceux qui permettent de se mettre la main au panier de suite, et c'est ce que je fais pour lui montrer que je suis aussi chaud que lui. Il s'approche et je me rends compte qu'il a une super queue, longue, grosse, comme j'aime. je lui fais signe pour lui dire de s'éloigner un peu, il me suit.

Nous voilà tranquilles pour dévoiler nos queues respectives complètement et mon Kojak bande comme un âne de toute sa bite; il s'astique, je le suce bien profond en le regardant dans les les yeux et je lui passe la main sur le cul.....Je comprends à son gémissement que c'est de ce coté là qu'il kiffe sa race !! donc, je le retourne, lui caresse le fion et il se cambre pour mieux se donner. putain j'ai pas de capote !!  je me le serais bien enfilé car en plus d'une bonne queue, il a aussi un très joli fion bien rose et imberbe. Je lui lèche un peu le cul et en lui tirant les couilles vers le bas et en lui titillant les tétons.

Le fils d'enculé se branle de plus en plus vite, me dis j'en peux plus et je me rends compte, toujours sur les genoux et derrière lui, qu'une giclée de foutre vient de tomber sur ses pompes.....

Il est rouge, de plaisir... et de honte....  je lui demande s'il a envie qu'on se revoit pour que je m'occupe de son trou de balles et en posant la question, je devine qu'il a un copain et qu'il vient juste tirer son coup de temps en temps ( ça c'est mon expérience de pute ).

"A la prochaine": c'est ce qu'on s'est dit simultanément.

Voilà, petite aventure du samedi am dédicacée à ma copine enzo, toujours en train d'animer son stand et qui est venue plusieurs fois avec moi dans ce parc, sans jamais rien se mettre dans la bouche....

Tata Jeannine...